L'Ombre

En psychanalyse jungienne, le concept des ombres occupe une place fondamentale, éclairant les aspects que nous avons refoulés dans l’inconscient par crainte d’être rejetés par des personnes significatives de notre entourage. Ces aspects occultés de nous-mêmes peuvent apparaître effrayants ou honteux, bien qu'ils cachent un potentiel précieux pour renforcer la confiance en soi.

Contacter Mirjana BILAL TODOROVIC


Qu’est-ce que l'ombre en psychologie ?

ombre jungienne marseille

L'ombre en psychologie recense les aspects occultés de nous-mêmes qui peuvent paraître effrayants ou honteux aux yeux des autres, raison pour laquelle nous choisissons de les refouler dans notre inconscient. Souvent, ils se manifestent sous forme de jugements, de rejets, de peurs ou de projections, ce qui alimente les préjugés sociaux et moraux. Malgré cela, selon C.G. Jung, ces parties reléguées de nous-même recèlent un potentiel précieux si nous parvenons à réconcilier et à harmoniser ces aspects apparemment contradictoires de notre être. Le concept de l'ombre devient ainsi un outil d'acceptation qui renforce la confiance en soi et encourage la pratique de l'ouverture, de la bienveillance et de la créativité, des éléments essentiels pour établir des relations saines et équilibrées. De plus, il s'agit d'un outil crucial pour déchiffrer la dynamique à l'œuvre dans de nombreux conflits, que ce soit au sein de la famille ou en milieu professionnel.

« L’ombre est quelque chose d’inférieur, de primitif, d’inadapté et de malencontreux, mais non d’absolument mauvais. » C.G. Jung
« La clarté ne nait pas de ce qu’on imagine le clair, mais de ce qu’on prend conscience de l’obscur. » C.G. Jung

Quel est le rôle de l'Ombre selon C.G. Jung ?

Avec le concept de l'Ombre, C.G. Jung fait allusion à deux polarités qui nous constituent : l’ombre et la lumière. Il nous explique que sans émotion, qu'elle soit plutôt positive ou négative, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement.

« Mettre l’homme en face de son ombre cela veut dire aussi lui montrer sa lumière. Il sait que l’ombre et la lumière font le monde… S’il voit en même temps son ombre et sa lumière, il se voit des deux côtés et ainsi il accède à son milieu. » C.G Jung

Dans la perspective de la psychologie de Jung, l'importance de l'Ombre est indéniable. Elle représente tout ce que nous dissimulons aux autres et à nous-mêmes dans le but de correspondre à un "modèle idéal". En réalité, ces éléments que nous refoulons constituent notre facette obscure, le pendant complémentaire mais négatif de notre complexe du Moi. Tout au long de notre vie, cette zone négligée accumule progressivement les résidus de nos actions passées, de nos désirs refoulés ainsi que de tout ce que nous avons entrepris et raté, formant un réservoir alimentant nos sentiments de culpabilité et d'amertume. Plus nous négligeons délibérément cette facette, plus elle s'épaissit et s'obscurcit. Il est important de noter que ce réservoir ne représente pas nécessairement le Mal en nous, mais plutôt tout ce qui est primitif, inconscient et inadapté. Il est à l'origine de nos peurs. En réalité, l'Ombre incarne notre inconscient personnel, mais en raison de ses racines archétypiques, elle peut également symboliser le Mal absolu, notamment dans un contexte collectif, se manifestant alors par l'image du Diable accompagné de ses entités maléfiques.

« Les côtés malaimés de nous-mêmes que nous tentons en vain d’éliminer de nos vies se projettent sur les autres, et nous forcent à les reconnaitre. » Jean Monbourquette

Comment l’ombre se manifeste-t-elle sur autrui ?

Généralement, nous avons tendance à projeter notre propre ombre sur les autres, les rendant responsables de nos erreurs. Cette habitude de décharger nos aspects négatifs sur autrui nourrit nos répulsions irrationnelles et nos hostilités profondes. Toutefois, cette projection peut également servir de miroir pour mieux comprendre notre propre nature, à condition que nous soyons conscients de cette tendance.

« De deux choses l’une, nous connaissons notre ombre ou ne la connaissons pas ; dans ce dernier cas, il arrive souvent que nous ayons un ennemi personnel sur lequel nous projetons notre Ombre dont nous le chargeons gratuitement, et qui à nos yeux, la porte comme si elle était sienne, et auquel en incombe l’entière responsabilité ; c’est notre bête noire, que nous vilipendons et à laquelle nous reprochons tous les défauts, toutes les noirceurs et tous les vices qui nous appartiennent en propre ! Nous devrions endosser une bonne part des reproches dont nous accablons autrui ! Au lieu de cela, nous agissons comme s’il nous était possible, ainsi, de nous libérer de notre Ombre ; c’est l’éternelle histoire de la paille et de la poutre. » C.G.Jung

Comment apprivoiser son ombre avec la psychanalyste Mirjana BILAL TODOROVIC ?

Comment pouvons-nous affronter cette puissante inconnue ? Nous réalisons rapidement qu'elle détient une énergie qui nous dépasse, et tenter de la dominer peut entraîner des conséquences indésirables. Il est donc préférable d'entamer un dialogue avec elle plutôt que de la confronter. La clé réside dans la transcendance du conflit plutôt que dans sa résolution. C'est ainsi que nous pouvons intégrer notre Ombre sans craindre des répercussions négatives. Si nous refusons cette démarche, l'Ombre continuera de régir secrètement notre vie et de nous tendre des pièges. Cela concerne notamment l'individu qui a perdu tout contact avec son ombre, celui qui croit tout connaître de lui-même et devient victime de son arrogance.

Seul le Soi est capable de transcender la problématique de l'Ombre, car celle-ci établit une communication avec les grands archétypes, tels que l'anima et l'animus. Le processus psychologique implique de prendre conscience de notre Ombre et de l'intégrer dans notre conscience, en dépassant tous les préjugés moraux et sociaux qui gravitent autour.

Tant que nous ne sommes pas conscients de notre véritable nature, nous vivons dans un état d'exil, non seulement par rapport au monde extérieur, mais aussi à l'intérieur de nous-mêmes, en étant déconnectés de notre être authentique.

La connaissance de soi devient la clé du bonheur et de l'épanouissement.

À travers le concept de l'Ombre, la psychothétapeute psychanalyste jungienne Mirjana BILAL TODOROVIC, installée en cabinet à Marseille, vous accompagne vers un plus grand épanouissement personnel et vous aide à surmonter les difficultés et peurs de la vie.

Demander le tarif


UTILISATION DES COOKIES
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.